Brevet Parachutistes musiciens

Pour bien commencer l’année 2018, trois personnels volontaires et aptes de la musique des Parachutistes (Sergent-Chef G. Raphaël, Sergent B. Augustin, Caporal V. Damien) se sont retrouvés à l’ÉTAP à Pau afin de passer le brevet parachutiste.

Ils ont été intégrés dans une promotion inter-armée.

Brevet Parachutistes musiciens

Après une partie théorique de 24 heures de cours répartie sur deux jours et demi, un test sur l’agrès de synthèse dit « la machine à poulet » a sanctionné cette phase d’apprentissage. A l’issue de cette formation, l’autorisation de monter dans l’avion nous a été délivrée par le commandant de promotion.

Être parachutiste implique attente et réactivité. Et bien nos musiciens et leurs collègues ont attendu une grosse semaine avant d’effectuer leur 1er saut (problèmes climatiques et d’avions).

La partie « héroïque » a vu s’enchaîner six sauts sur trois jours de manière assez intense, deux sauts gaines (avec paquetage) clôturant celle-ci.

Sous un soleil Palois irradiant les Pyrénées Béarnais enneigées et des conditions climatiques exceptionnelles, les musiciens Paras ont su faire preuve de détermination pour effectuer leurs pas à la porte…

Au bout de trois semaines de stage, chacun de ces trois musiciens a comme tout parachutiste vécu une expérience inoubliable faite de dépassement de soi, de rigueur, de cohésion et d’une formidable expérience d’humilité.

Brevet Parachutistes musiciens

Texte : Sch G. Raphaël – Crédit Photos : cellule multimédia ETAP

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *