Vous faites quoi dans la vie ?

Scène de vie d’un Musicien Militaire en prestation dans la ville de Toulouse.

-Musicien militaire ? Ah oui, je vois, vous êtes Clairon (…) ou bien Tambour dans la clique, c’est ça ?

– Non, pas vraiment (…)

– Et vous venez d’où ? Paris ? vous êtes la Garde Républicaine ?

– Non, Non ! Nous sommes la Musique des Parachutistes. On vient de Balma, à côté de Toulouse !

– Oui, oui je connais. Vous avez dit Parachutiste ? Mais ils ont une Musique ?

Ou mieux encore :

-Ah bon ? Mais il y a une musique militaire à Toulouse ?? (…)

Quel musicien de l’armée n’a jamais été confronté à ce dialogue…de sourd ( pas drôle pour un musicien, toutes mes excuses Mr Beethoven !!). Cette situation nous fait doucement sourire…et pourtant ces questions répondant à des clichés vieux de 30 ans (pardon nos anciens) nous rappellent, en effet, que le métier de musicien militaire reste une profession encore méconnue du monde civil car tellement spécifique.

Mais reprenons ce dialogue si vous le permettez.

-Vous savez, le métier de musicien militaire a considérablement évolué depuis quelques décennies. Bien évidemment, nous nous devons d’animer musicalement cérémonies et commémorations nationales, mais une autre de nos missions est de donner des concerts; et attention, pas que des marches militaires !

-Vous jouez aussi des musiques de films, de variétés et du jazz ?

-Affirmatif ! D’ailleurs, nos répétitions quotidiennes nous permettent de proposer ce genre de musique ! Heureusement !

-(…) Silence d’étonnement ou d’incrédulité

– On organise également des prestations dans les écoles en partenariat avec l’éducation nationale sous forme de présentations d’instruments voire des concerts avec des chorales d’enfants dans le cadre des trinômes académiques

– Ah ?! Vous faites tout cela…je ne savais pas.

Sentence finale qui tombe comme un couperet de guillotine. Voila ce que l’on retient du métier de musicien militaire : rien, triste constat.
En effet, notre profession est tellement spécifique qu’elle en demeure méconnue du grand public. Pourtant, sous l’uniforme bat un cœur de musicien, façonné par des années d’études dans les conservatoires et passionné par tous les styles musicaux et leur partage avec le public. L’uniforme militaire n’est pas une barrière à la musique, à toutes les musiques. C’est ainsi que notre profession demeure méconnue, car elle est emprisonnée des chaînes de Clichés vieillots et obsolètes !
Tel le soldat au service de la France, le musicien militaire est au service et de la France et d’Euterpe avec le souci d’accomplir brillamment ses missions “musicales” !

ADJ Olivier Coursimault

1 réponse
  1. NIERENBERGER MICHEL
    NIERENBERGER MICHEL dit :

    TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC CES REFLEXIONS PERTINENTES.J’ENTENDS AUSSI CETTE INTERROGATION TOUJOURS D’ACTUALITE QUAND ON MA QUESTIONNE SUR MON METIER.
    VOICI LE REPONSE.
    VOUS FAITES DE LA MUSIQUE MAIS A PART CE VOUS TRAVAILLEZ!!!!!
    SANS COMMENTAIRES!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.