La Musique des Parachutistes à NORFOLK (USA)

Je vous laisse découvrir cet article écrit par l’adjudant Olivier Coursimault et publié sur le magazine IMMS France à l’occasion de notre participation au Virginia International Tattoo de Norfolk (USA). Vous trouverez à la fin de cet article la vidéo de notre show.

Cela faisait près de 10 ans que la musique des parachutistes n’avait pas quitté le sol européen!

Oubli réparé puisque du 20 au 30 avril, la formation était invitée à participer auVirginia International Tattoo à Norfolk,Etats-Unis.

Un déplacement qui aura marqué les esprits à tous les niveaux !

Un atterrissage mémorable digne d’un film catastrophe américain des années 70!

L’accueil chaleureux des participants, l’organisation impeccable-mécanique parfaitement huilée-d’un festival internationalement réputé; tout était réuni pour que cette mission soit parfaitement remplie par les musiciens toulousains !

Le Virginia International tattoo est un événement exceptionnel pour tout musicien.

Depuis 1997, le show rassemble près de 600 artistes venus des quatre coins du monde: Australie, Angleterre ,Norvège, France.

Le spectacle permet au public américain de découvrir ainsi des formations musicales militaires étrangères, des « massed pipes and drums bands »qui apportent une touche de folklore traditionnel celte, des danseurs écossais et un chœur mixte(adultes /enfants), sans oublier bien entendu les « régionaux de l’étape » avec les musiques de l’US air force, la Navy et les incontournables Marines – toujours fidèles à ce Tattoo tels leur devise, Semper Fidelis!

Le show devient ainsi un détonnant Kaléidoscope de couleurs (sobriété des uniformes militaires, couleurs éclatantes des costumes traditionnels) et de sons ( les fameuses « Pipes » se mêlant aux vents et voix !)

Le programme fut donc bien chargé, de quoi nous occuper pendant 10 jours …les américains doivent redouter l’Ennui !!

Nous avons tout de même eu l’occasion d’apprécier leurs spécialités gastronomiques (salades, hamburgers ,Tbones- l’équivalent de nos côtes de bœuf en puissance 2 !!)

Il était effectivement important de prendre des forces car si le Tattoo ne dure que 4 jours, les répétitions quant à elles s’enchainent à un rythme effréné afin de coordonner les 6oo artistes présents dans l’Arenascope, une immense salle des sports qui accueille l’événement !

Pour la musique des parachutistes, ce festival fut l’occasion de faire découvrir au public américain une formation musicale professionnelle de l’armée française grâce à une évolution dynamique lors de laquelle le rigaudon des tambours français succède au chant militaire de « Jeune Chef » et le pas redoublé côtoie un tango endiablé ! Notre show mêlant ainsi rigueur et fantaisie avec ce petit côté romantique si apprécié outre-Atlantique a conquit les 40000 spectateurs, réservant aux  » Little frenchies » que nous étions de longs et chaleureux applaudissements.

La musique des parachutistes a également participé, le samedi matin, à un défilé dans les rues de Norfolk!Celui-ci était organisé par l’OTAN (co-organisateur du Virginia International Tattoo).

Sous la présidence du Général français Jean-Paul Palomeros, commandant suprême des forces alliées, notre formation a fait retentir dans les rues de la ville quelques morceaux du répertoire militaire français( Le Caïd, Tous des lions…) avant de donner devant un public très nombreux une aubade au cours de laquelle il a pu apprécier la dextérité et technicité de nos tambours ! Entre musiques militaires et fanfares universitaires typiques, les spectateurs ont ainsi assisté à une parade grandiose !

Sont venues s’ajouter deux prestations dans le milieu scolaire. Ce fut là une expérience humaine enrichissante durant laquelle de jeunes collégiens ont pu découvrir les instruments qui composent l’orchestre d’harmonie et apprécier de ce fait des oeuvres typiques et des compositeurs incontournables de notre répertoire : Carmen, Le French Cancan( bien sûr!), Aznavour et Nougaro! Ce fut là d’intenses moments de partage que l’on gardera longtemps en mémoire !

Enfin, on ne pouvait pas quitter le sol américain sans leur faire découvrir la musique traditionnelle du Sud-ouest: la banda !Ainsi quelques musiciens ont interprété les tubes incontournables de nos fêtes régionales. Mission réussie puisque le public, d’ abord surpris par cette musique festive, fut emballé et se mis rapidement à se trémousser en rythme.

Fière de cette expérience unique et intense, la musique des parachutistes aura connu un réel et franc succès auprès du public US ! Il était temps pour nous de rentrer au pays, la tête remplie de merveilleux souvenirs…

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.